Comment réussir à recruter plus de femmes dans votre entreprise ?

    La question de l’égalité homme – femme, en particulier l’égalité des chances et de la représentation au sein d’une organisation, n’est pas que politique. Elle impacte aussi la vie de l’entreprise. En effet, il est prouvé qu’une équipe plus diversifiée et mixte, est 23 % plus efficace. (Source : Etude Gender Scan).

    Ne serait-ce que pour ses raisons, la question mérite alors d’être approfondie et appliquée. Voici quelques conseils pour réussir à recruter plus de femmes au sein de son entreprise.

    Pourquoi s’intéresser à la question de la parité dans les entreprises ? 

    Autrement dit, pourquoi vouloir plus de mixité, pourquoi ouvrir des emplois généralement masculins aux femmes ? La question est transversale, mais trouve tout son sens dans les secteurs dans lesquels les hommes prédominent : BTP, technologies, logistiques, etc. Voici 5 bonnes raisons d’accorder davantage de place aux femmes au sein d’une entreprise.

     

    1. Pour être plus efficace

    La femme communique mieux. Elle est plus à l’écoute et est plus ouverte à toutes les propositions. Avoir plus de femmes dans son équipe, c’est donc résoudre les problèmes plus rapidement, en faisant preuve d’ouverture. Là où l’homme se concentre davantage sur son ego – sur SES solutions, la femme étudie toutes les possibilités.

    2. Pour être plus rentable

    D’après une étude réalisée par la banque d’investissement « Le Crédit Suisse » sur plus de 2000 entreprises, avoir une femme dans les hautes sphères de l’entreprise améliore de 26 % la performance de l’entreprise, de 28 % sa rentabilité et de 25 % ces chances de faire encore plus de bénéfices.

    3. Parce que les femmes sont une source de candidats à exploiter

    Recruter est plus difficile que jamais. L’échec d’un seul recrutement coûte très cher à l’entreprise. Et si un recrutement égalitaire vous évitait cette perte ? Envisager le recrutement de femme à un poste aujourd'hui plutôt masculin augmente vos chances de réussir à recruter.

    4. Pour innover

    Si les femmes ne sont pas directement les auteures des créations nouvelles, leur présence favorise un environnement d’innovation. Plus humble, l’entreprise n’est pas sous l’emprise de l’ambition masculine et se prête plus à des pensées hétérogènes, à l’origine de l’innovation.

    5. Pour réduire son taux de turn-over

    Les femmes sont plus fidèles à leur entreprise. La carrière des femmes peut se passer entièrement dans une entreprise. De plus, leur présence favorise un environnement plus inclusif, parce qu’elles communiquent et créent des relations. Même les hommes ont donc davantage le sentiment d’appartenance à l’entreprise, en hausse de 20 % qu’en leur absence, d’après une étude signée Catalyst.

    Recruter plus de femmes dans son entreprise en 5 étapes

    Comment faire en sorte d’avoir un processus de recrutement égalitaire ? C’est à cette question que nous répondons dans cette partie.

    1. Décider d’agir le plus tôt possible

    La diversité et le féminisme doivent faire partie de votre jargon de recrutement le plus tôt possible, dès le début de la vie de l’entreprise. Le plus longtemps vous aurez une équipe masculine, plus difficile sera l’attraction de femmes à travailler au sein de votre entreprise. En effet, 67 % d’entre elles s’assurent de la présence de femmes collaboratrices avant de réagir à une offre d’emploi. Autrement dit, si vous ne pensez à recruter des femmes que maintenant, n’attendez pas plus longtemps pour agir et corriger vos méthodes de recrutement.

    2. Faire un état des lieux

    La seconde étape est de vous auto-évaluer. Sortez vos statistiques : combien de femmes employez-vous réellement au sein de votre entreprise ? Combien pour les postes à haute technicité et pour les postes de cadres ? Faites également un audit de votre procédure de recrutement, depuis la détermination des besoins (peut-être que celui qui détermine le besoin pense uniquement au masculin), jusqu’à l’étape de la sélection finale – pour voir ce qui restreint le recrutement féminin. Faites appel à un expert au besoin.

    3. Rédiger des offres d’emplois paritaires correctes

    Nonobstant les résultats de l’audit (qui doivent être pris en considération et forcer à l’action), ceci est une étape incontournable pour réussir à recruter plus de femmes au sein de l’entreprise. Votre offre d’emploi dans être lexicalement neutre.

    Ainsi, retirer le seul terme « agressif » d’une annonce faite par une banque a engendré une hausse de 50 % des candidatures féminines. Le pourcentage est allé à 80 % lorsqu’une entreprise high-tech a retiré les termes « recherche un ninja du codage informatique » dans son annonce. De même, trop de critères réduisent aussi le nombre de candidatures des femmes. Elles chercheront à remplir toutes les cases.

    Par conséquent,  sans modifier vos critères de sélection, il faut repenser à la façon de les énoncer. Au moins, si vous ne changez pas entièrement votre méthode de formulation, exprimez de manière non-équivoque votre approche genre. Dites directement qu’à compétences qui se valent, une candidature féminine aura la priorité ou que les candidatures des femmes sont fortement encouragées.

    N’hésitez pas à utiliser des outils nés de l’IA pour vous aider à rédiger vos annonces. Il y a, par exemple, Textio, un logiciel américain destiné à repérer et à remplacer les contenus discriminants et qui vous aide à formuler une offre en fonction de votre candidat-type.

    4. Faire du sourcing au-delà des job-boards habituels

    Si vous postez vos offres là où vous aviez l’habitude de les poster, vos chances de recruter plus de femmes ne s’amélioreront pas vraiment. Aussi, élargissez également votre sourcing pour toucher davantage un public féminin. Bien évidemment, les réseaux tout-genre confondus sont inéluctables (LinkedIn, Facebook, Twitter, …). Cependant, rien ne vous empêche de chercher des canaux plus féminins (comme la plateforme Hire Tech Ladies, des communautés plus féminines) ou de recourir à la technique de la cooptation. Dans ce dernier cas, insistez sur votre ouverture à toutes les candidatures, dont celles des femmes.

    5. Conduire des sélections ne désavantageant pas la femme

    Parfois, le blocage ne se situe pas au niveau du nombre de candidatures féminines. Il se situe au niveau de la procédure finale de sélection. Certains recruteurs n’arrivent pas à se défaire de certains stéréotypes. Aussi, les présélections ou la sélection finale finissent masculins.

    Pour corriger ce problème, trois mesures doivent au moins être prises.

    • D’abord, l’Intelligence Artificielle (IA) est également moins discriminante que les recruteurs. Aussi, déterminer sa liste de critères en amont et laisser l’IA sortir les candidats présélectionnés désavantage moins les femmes. 
    • Ensuite, augmenter le nombre de candidats en shortlist. Des études ont démontré que plus il était important, plus les chances de recruter une femme augmentait. Sur cinq candidatures, il y aurait une chance de recruter une femme – mais sur dix, il y en aurait trois.
    • Enfin, il faut qu’il y ait une femme pour conduire les entretiens d’une autre femme, même en compagnie d’autres hommes-recruteurs. Enfin, comme explicité, il n’y a – au final, qu’une femme qui puisse en attirer une autre.

    Des mesures d’accompagnements essentiels

    Corriger votre processus de recrutement pour réussir à recruter plus de femmes sera vain, sans les aménagements ci-après.

    Aménager des conditions de travail convenables pour les femmes

    La femme doit avoir des perspectives rassurantes, pour décider de travailler au sein de votre entreprise. Ceci est donc en même temps une condition de son acceptation de l’offre, que de sa fidélisation. Elle doit avoir une certaine garantie d’un accompagnement du début et d’une formation en continu. La parité doit aller au-delà du recrutement. Elle recherchera tous les dispositifs qui lui permettraient de vivre pleinement sa vie de femme au sens privé du terme, que sa vie de femme professionnelle. Il s’agit des conditions de l’équilibre vie professionnelle- vie privée, dont la flexibilité horaire, les conditions du congé maternité ou encore, la possibilité de télétravail. Il s’agit aussi des conditions de l’égalité lui-même, dont la transparence des salaires.

    Communiquer sur l’ouverture de l’entreprise aux femmes

    Pour attirer les femmes, faites savoir que vous les voulez. Communiquez donc sur le sujet, afin d’intégrer ce paramètre dans votre image de marque-employeur. Faites témoigner vos employés féminins, ayez leurs photos sur votre site, taguez la cause féminine de temps à autre. Faites également communiquer vos employés-hommes sur le sujet, pour attester de leur ouverture à des collaborateurs de l’autre sexe. Créez donc véritablement une culture qui ne discrimine pas la femme. N’exagérez rien, communiquez sur ce que vous êtes déjà.

    S’engager en faveur de l’égalité des sexes

    Les actions confirment vos mots, votre stratégie de communication. Démontrez donc votre engagement. Soutenez des actions féministes, établissez clairement les règles de la promotion interne, décrochez le label « Equal salary », donnez la parole aux femmes de votre entreprise.

     

    Réussir à recruter plus de femmes au sein de votre entreprise relève du domaine du possible, pour peu que vous commenciez à agir. Faites-vous aider de professionnels pour faire mieux et faire vite. Hunteed est une plateforme de recrutement à l’aise avec les questions de genres, apte à vous aider dans le recrutement de plus de femmes.

     

    Jean-Ghislain de Sayve

    ParJean-Ghislain de Sayve

    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum ultrices diam. Maecenas ligula massa, varius a, semper congue, euismod non, mi.