Entretien d'embauche, Digital, Recruter, Conseils d'expert, questions entretien

    Quelles questions poser pour un entretien comportemental ?

    Au fil des années, les recruteurs ont affiné leurs stratégies de recrutement afin d’augmenter les chances de trouver les meilleurs candidats. Depuis quelque temps, ils ne se cantonnent plus à l’entretien d'embauche traditionnel. Ils font aussi passer un entretien comportemental aux profils les plus prometteurs. Ce genre d’interview vise à mieux évaluer les soft-skills et les véritables capacités des candidats face à différentes situations compliquées au sein de l’entreprise. Ce sont les questions posées qui différencient un simple entretien d’embauche d’un entretien comportemental. Pour que ce dernier apporte une valeur ajoutée au processus de recrutement, voici les questions à privilégier.

    1. Les questions pour vérifier le sens du détail

    Question à poser lors d'un entretien comportemental - Sens du détail

    Le sens du détail constitue une qualité que tout travailleur devrait avoir pour mener à bien ses missions. Les personnes détenant cette soft skill disposent d’un excellent niveau de concentration. Elles sont méticuleuses, perfectionnistes et persévérantes. Elles restent vigilantes jusqu’au bout de leurs missions et s’assurent toujours que chaque détail est bien fait. Il convient donc de trouver un talent avec cette qualité. Pour cela, vous pouvez poser les questions suivantes lors d’un entretien comportemental :

    • Comment faites-vous pour vérifier la précision de votre travail ?
    • Décrivez un moment où vous avez commis une erreur en entreprise. Pourquoi et comment est-ce arrivé ? Comment avez-vous géré la situation ?
    • Pouvez-vous décrire un moment où vous avez découvert qu’un collègue a fait une erreur ? Qu'est-ce que vous avez fait ?

     

    2. Les questions à poser pour évaluer l’esprit analytique

    Quel que soit le poste à pourvoir, les recruteurs cherchent toujours un candidat ayant un sens de l’analyse accru. Un professionnel qui possède un esprit analytique est capable d'anticiper les problèmes. Il peut l’analyser en détail de sorte à mettre la main sur les véritables causes et à trouver ensuite les solutions les plus adéquates. Voici quelques exemples de questions à poser lors d’un entretien comportemental pour voir si le candidat a un esprit analytique ou non :

    • Pouvez-vous décrire un projet qui a démontré vos compétences d’analyse ?
    • Pouvez-vous me parler d'une situation où vous avez dû analyser des informations ? Quel était le but de l’analyse ? Quelle a été votre démarche ?
    • Pouvez-vous parler d'un moment où vous avez utilisé vos compétences d’analyse pour repérer un problème ? Comment avez-vous détecté le problème ? Qu'avez-vous fait après ?
    • Pouvez-vous me parler d'un cas de figure où vous avez utilisé vos capacités à résoudre des problèmes pour trouver la bonne solution à un problème ?

    3. Les questions sur l’adaptabilité

    L’adaptabilité ou la capacité d’adaptation est une compétence clé pour chaque emploi, surtout en période de crise ! Il s’agit d’un savoir-être dont les recruteurs raffolent ! Il faut admettre qu’un bon travailleur est apte à s’adapter à diverses situations et à évoluer selon le contexte, les urgences et les besoins du moment. Il ne perd pas ses moyens en cas de changement important ou d’imprévu. Depuis de nombreux mois, par exemple, la crise sanitaire a chamboulé le mode de travail pour tout le monde, seuls les employés ayant une bonne capacité d’adaptation ont su tenir bon et rester productifs malgré les changements. Voyons les questions qui permettent de vérifier l’adaptabilité durant une interview comportementale :

    • Pouvez-vous me dire comment vous avez géré votre transition entre différents emplois ou différents postes dans le passé ?
    • Avez-vous déjà rencontré de grands changements sur lesquels vous n’aviez aucun contrôle au cours de votre carrière ? Si oui, comment avez-vous réagi ?
    • Pouvez-vous décrire un moment où un changement rapide ou brusque est survenu ? Comment avez-vous géré la situation ?
    • Avez-vous déjà changé le cours d'un projet ? Comment avez-vous relayé les changements à votre équipe ? Y a-t-il quelque chose que vous auriez aimé faire différemment ?
    • Avez-vous déjà dû vous adapter au style de travail d'un collègue pour terminer une tâche ? Qu'est-ce que vous avez fait pour vous adapter ?
    • Pouvez-vous citer un moment où vous n'étiez pas à l'aise avec un changement ? Qu'est-ce que vous avez fait pour surmonter la situation ?

    4. Les questions liées à la prise d’initiatives

    Presque toutes les offres d’emploi contiennent une phrase de type « Nous recherchons une personne capable de prendre des initiatives. » C’est parce qu’il s’agit d’une soft-skill indispensable. La prise d’initiative fait référence à la capacité à prendre la bonne décision au bon moment en autonomie. Pour ce faire, il faut faire preuve de détermination, être autonome, spontané, logique et créatif, sans perdre de vue l’efficacité collective. Il s’agit d’une précieuse qualité qui permet de trouver de nouvelles solutions et d’améliorer sa propre productivité sans être envahissant vis-à-vis des collaborateurs. Alors, quelles sont les questions qui permettent de la détecter ? En voici quelques-unes :

    • Pouvez-vous raconter un moment où vous avez dû résoudre un problème au travail ?
    • Avez-vous déjà déclenché un changement au travail ? Si oui, lequel ?
    • Pouvez-vous parler d'un projet que vous avez lancé ? De quoi s’agissait-il ? Quels ont été les résultats ?
    • Pouvez-vous décrire un projet ayant été mis en œuvre grâce au travail que vous avez effectué ?
    • Est-ce que vous vous êtes déjà ennuyé au bureau et avez cherché un travail supplémentaire ou différent ? Quelles mesures avez-vous prises ?

    5. Les questions sur la communication

    La communication est également une soft-skill que chacun doit avoir. En entreprise, il faut savoir échanger avec les collègues, les prospects et les clients, quel que soit le poste occupé. D’ailleurs, certaines personnes ont tendance à croire que seuls les commerciaux doivent posséder cette qualité. Mais ce n’est pas le cas ! La communication englobe le langage verbal à l’oral et à l’écrit, le langage corporel, le ton de la voix, le choix des mots, le contact visuel, les gestes des mains ainsi que tous les facteurs qui conditionnent la manière de transmettre un message. Voici quelques questions que vous pouvez poser dans le cadre d’un entretien comportemental :

    • Comment vous communiquiez avec vos anciens employeurs ?
    • Avez-vous déjà communiqué avec une personne que vous n’appréciez pas ? Comment avez-vous fait ?
    • Est-il déjà arrivé que votre communication ait échoué ? Si oui, quelle était la cause de cet échec ? Comment avez-vous géré la situation par la suite ?
    • Avez-vous déjà travaillé avec un collègue à distance ? Comment avez-vous entretenu la communication ? Quelles difficultés avez-vous rencontrées ?
    • Avez-vous déjà prononcé un discours ou une présentation dans le cadre de votre travail ? Comment vous êtes-vous préparé ? Comment la présentation a-t-elle été reçue ?
    • Avez-vous déjà eu à faire une présentation à la dernière minute sans préparation ? Comment avez-vous fait ?
    • Comment avez-vous utilisé vos compétences en communication écrite ?
    • Avez-vous déjà utilisé une méthode de communication non conventionnelle pour accomplir une tâche en particulier ? De quoi s’agissait-il ? Était-ce efficace ?

    6. Les questions sur l’esprit d’équipe

    L’esprit d’équipe et le sens du collectif sont essentiels pour s’intégrer dans une entreprise et participer à son développement. Ce savoir-être est également bénéfique pour le salarié puisque son bien-être et son épanouissement au travail peuvent en dépendre. Il s’agit bien évidemment de savoir travailler en équipe. Pour cela, il faut être à l’écoute des autres, les respecter, éprouver de l’empathie vis-à-vis des collègues, être solidaire et prêt à aider un collaborateur en difficulté. Parmi les questions qui aident à évaluer l’esprit d’équipe d’un candidat, nous vous suggérons :

    • Quel rôle avez-vous souvent au sein d’une équipe ? Pourquoi ?
    • Pouvez-vous me parler de votre dernière expérience de travail en équipe ? Quel était votre rôle ? Comment avez-vous interagit avec les autres membres de l'équipe ?
    • Y avait-il un moment où des membres de votre équipe étaient en désaccord avec vous ? Qu'est-ce que vous avez fait pour gérer la situation ?
    • Avez-vous déjà essayé de résoudre un différend au sein de l'équipe ? Quel en était le résultat ?
    • Y a-t-il déjà eu un moment où vous faisiez partie d'une équipe où les membres ne s'entendaient pas ? Que s'est-il passé ? Comment avez-vous réagi ?
    • Les membres de votre équipe ont-ils déjà dû faire des compromis ? Quel compromis ? Quel en était le résultat ?
    • Pouvez-vous décrire un moment où un membre de votre équipe ne faisait pas son travail ? Qu'est-ce que vous avez fait face à la situation ?
    • Avez-vous déjà eu à déléguer du travail au sein d'une équipe ? Comment avez-vous décidé qui effectuerait chaque tâche ? Y a-t-il quelque chose que vous feriez différemment ?
    • Avez-vous déjà laissé tomber votre équipe ? Si oui, quelle en était la raison ? Comment avez-vous réagi ?

     

    CONCLUSION

    Vous avez trouvé dans cet article les meilleures questions à poser pour un entretien comportemental. Elles vous permettent de mieux préparer l’interview et de voir si la personne en face de vous possède les qualités requises pour le poste. D’ailleurs, nous avons cité ici les soft-skills que tout travailleur doit avoir. Cela inclut le sens du détail, l’esprit d’analyse, l’adaptabilité, la prise d’initiatives, la communication et l’esprit d’équipe. Toutefois, chaque emploi requiert des savoir-être spécifiques. L’entretien comportemental vise justement à voir si le candidat les possède ou non. Il faut donc adapter votre questionnaire en conséquence.

    Pour dresser une liste complète de questions à poser pour un entretien comportemental, vous pouvez demander l’aide d’un consultant en recrutement. En cela, Hunteed vous permet d’entrer en contact avec des experts en recrutement. En effet, Hunteed est une plateforme en ligne qui aide les entreprises à trouver le cabinet de recrutement qu’il leur faut pour l’externalisation de leur process. Vous aurez à votre disposition un professionnel qualifié et expérimenté pour trouver le profil idéal. Il lui posera les bonnes questions lors d’un entretien comportemental pour s’assurer qu’il correspond totalement au profil que vous recherchez. De votre côté, vous pourrez également lui faire passer un autre entretien de comportement si vous voulez vous faire votre propre opinion avant de recruter le candidat en question.