Repéré pour vous

Quels avantages offrir à ses salariés pour améliorer sa marque employeur ?

Par L'équipe Hunteed

L’expérience salarié est un élément indispensable pour développer la marque employeur de son entreprise. Offrir une bonne qualité de vie au travail est aussi bien un excellent moyen d’attirer les meilleurs candidats dans le cadre d’un recrutement que de donner à ses salariés l’envie de rester au sein de son entreprise. En cela, accorder différents avantages sociaux au personnel constitue une décision très stratégique.

Vous ferez d’une pierre deux coups car d’un côté, les employés seront fidélisés, et de l’autre, vous aurez plus de chances de recruter les meilleurs profils. Ces derniers sont de plus en plus intransigeants sur la qualité de la marque employeur. Voici les avantages que vous pouvez offrir à vos salariés.

1. Attribuer des BSPCE aux salariés

Les principes d’intéressement, qui sont des dispositifs juridiques, permettant aux entreprises d’allier allégements fiscaux, participation salariale et avantages RH. Parmi les dispositifs d’intéressement à proposer gratuitement ou à faibles coûts aux collaborateurs dans le but de les fidéliser, nous suggérons l’émission de BSPCE ou Bons de Souscription de Parts Créateur d’Entreprise.

Selon une étude menée par l’accélérateur de startups WILCO en 2018, 38% des jeunes entreprises de moins de 3 ans ont déclaré avoir émis des BSPCE, également appelés BCE ou BSCE.

L’employeur est libre de fixer les conditions d’exercice pour motiver les bénéficiaires. Les conditions en question ainsi que le prix d’exercice sont à établir au moment même où vous émettez les BSPCE. À savoir que le coût d’émission correspond toujours à celui de l’option. Mais bien évidemment, la gratuité est conseillée pour les rendre encore plus intéressantes pour les salariés.

2. Mettre en place un système de tickets restaurant

Selon la loi, une entreprise comptant plus de 25 salariés est dans l’obligation de prendre en charge la restauration de ses salariés. Si votre établissement ne dispose pas d’un réfectoire, les tickets restaurant constituent la solution la plus courante. D’ailleurs, les entreprises de moins de 25 salariés peuvent aussi y avoir recours et faire valoir cette information au sein de leurs fiches de poste. Un ticket restaurant est un titre de paiement permettant à l’employeur de participer financièrement au coût d’un repas de son employé.

Les bénéficiaires des tickets restaurant se sentiront valorisés par le geste de leur employeur et ils apprécieront également cet avantage financier non négligeables, car net d’impôt. De plus, c’est un avantage social dont les employés peuvent bénéficier dans l’immédiat. Les tickets restaurant sont une incitation aux salariés à prendre une vraie pause déjeuner, qui entraine davantage d’interactions informelles entre collègues, indispensables pour une bonne entente au sein de l’organisation.
Il est à noter qu’à présent la plupart des sociétés de livraison de repas les acceptent en tant que moyen de paiement.

3. Proposer une participation importante aux frais de transport

Tous les employeurs sans exception, quel que soit l’effectif de leur société, doivent prendre en charge une partie du coût des titres d’abonnements souscrits par les employés pour assurer leurs déplacements entre leur domicile et le lieu de travail. Les moyens de transport en commun comme le métro, le bus et le train, ainsi que les services publics de location de vélos sont concernés par cette obligation légale.

La participation au prix des abonnements de vos salariés est fixée à hauteur de 50 % minimum mais vous pouvez augmenter le taux pour faire plaisir à votre personnel. Par ailleurs, si des employés utilisent un moyen de transport personnel comme une voiture ou une moto, la loi ne vous oblige pas à participer à leurs frais de transport. Mais le dirigeant bienveillant peut toujours prendre en charge une grande partie des dépenses engagées, surtout s’ils n’ont aucune autre solution que d’utiliser leur propre véhicule pour se rendre et rentrer du travail.

Dans le cas ou vous avez des salariés qui font le choix de se rendre à votre entreprise en vélo, sachez qu’une indemnité kilométrique dédiée existe et qu’elle permet d’encourager les salariés qui font le choix d’un moyen transport écologique, tout en étant sportif.

4. Installer une crèche d’entreprise

Obtenir une place en crèche est un véritable soulagement pour les jeunes parents. En offrant la possibilité de bénéficier d’une crèche d’entreprise, vous pouvez être sûr de fidéliser les salariés concernés (jeunes parents et futurs parents). La crèche doit obéir aux mêmes règles qu’une crèche municipale, mais elle apporte plus d’avantages puisqu’elle se trouve au sein ou à proximité de la société. De surcroît, ses horaires d’ouverture sont souvent adaptés à ceux de l’entreprise.

Par ailleurs, l’État propose une aide financière pour la création d’une crèche d’entreprise. Il peut prendre en charge 40 à 80% des frais liés à la mise en place de la crèche et jusqu’à 60% des dépenses liées à son fonctionnement. Mais surtout, les salariés qui bénéficient de ce grand avantage social seront moins stressés au travail. Ils seront plus productifs et reconnaissants envers l’entreprise.

5. Proposer le télétravail aux salariés

Muriel Pénicaud, la ministre du travail, a récemment annoncé que 61% des salariés Français rêvent de pouvoir pratiquer le télétravail mais seulement 17% y ont accès à l’heure actuelle

Permettre aux employés d’effectuer tout ou partie de leur travail à la maison ou ailleurs qu’au bureau est une façon de leur accorder votre confiance. Ils se sentiront plus libres et seront plus motivés à travailler.

Depuis 2017, l’employeur peut accorder aux salariés la possibilité de pratiquer le télétravail même si ce n’est pas mentionné dans leur contrat de travail. Dans ce cas, il faut établir un accord collectif pour que la pratique soit en règle.
Il est important de souscrire à une assurance couvrant ce mode de travail.

Afin que le travail à distance ne cause aucun désagrément à tous les collaborateurs, il est important de s’appuyer sur des solutions digitales pour permettre au salarié de bénéficier des même capacités à son domicile qu’à son bureau.

Pour tous les salariés pratiquants le télétravail, il est possible de leur verser une allocation forfaitaire pour leur permettre de couvrir leurs frais inhérents au travail à distance.

6. L’octroi d’un treizième mois

Pour établir de manière systématique l’octroi d’une prime à ses salarié, une employeur peut mettre en place un système de treizième mois. Grâce à celui-ci, à un moyen donné de l’année, les salariés bénéficient d’un salaire largement augmenté, correspondant à l’équivalent d’un mois de rémunération supplémentaire.

Avant la mise en place systématique du prélèvement à la source, cet octroi du treizième mois pouvait être considéré comme un véritable apport, idéal s’il était versé à la période des impôts sur le revenu.

Depuis il permet de s’assurer de l’apport d’une somme d’argent non négligeable à un moment donné l’année.

7. Contribuer au bien-être des salariés

Quoi de mieux pour fidéliser les employés que de leur montrer que vous vous souciez de leur bien-être ? Les applications et services en la matière fleurissent depuis quelques années.

Vous pouvez par exemple conclure un partenariat avec une entreprise spécialisée comme Gymlib. Ainsi, vos salariés bénéficieront d’un abonnement sans engagement dans des salles de sport et des instituts de bien-être partenaires. Ils pourront choisir entre entraînement ou massage relaxant.

Faire des sessions de sport en équipes est également un moyen de créer une nouvelle cohésion tout en préservant le bien-être du personnel. Se retrouver dans un lieu neutre, de préférence en plein air, est un excellent moyen pour les collègues de s’épanouir dans des exercices de Team Building.

Pour les moins sportifs, une alternative avec des salles dédiées au repos, voire à la sieste existent également dans certaines entreprises.

8. Offrir un abonnement à un service de streaming musical

Beaucoup de salariés écoutent de la musique pour se concentrer sur leurs tâches. Pourquoi ne pas offrir un abonnement à un service d’écoute musical tels que Spotify, Deezer, Youtube Music ou Tidal à vos salariés pour leur fournir ce qui leur permet de se concentrer sur leur travail ? C’est un geste attentionné que les bénéficiaires se rappelleront chaque fois qu’ils se connecteront sur la plateforme choisie. Que ce soit au bureau ou durant leurs pauses, dans la salle de sport, à la maison, dans le transport ou ailleurs, vos salariés pourront écouter leurs morceaux de musique préférés grâce à cet avantage que vous leur offrirez.

9. Offrir un matériel informatique à la convenance du salarié

Une grande partie des entreprises ont établi un partenariat avec un fournisseur unique pour l’obtention de matériel informatique. Cela impose au salarié de travailler avec un matériel qui lui est imposé.

D’autres entreprises prennent position pour la flexibilité et proposent à leur salarié de choisir lui même le matériel avec lequel il souhaite travailler. PC ultra puissant, dernier iMac, même si les coûts peuvent effrayer, il faut voir ça comme un investissement. Si un salarié choisi le matériel avec lequel il souhaite travailler, il y a fort à parier qu’il n’en sera que plus productif avec ce matériel.

Il faudra toutefois porter un point de vigilance par rapport à la compatibilité de ces matériels, de leurs accessoires et logiciels avec les contraintes de votre organisation.

10. Don de matériel amorti à ses salarié

Il est possible pour l’employeur de remettre à ses employés du matériel informatique amorti si certaines conditions sont respectées. Régis par le principe de l’avantage en nature, ce don est soumis aux règles fiscales en vigueur mais est envisageable en cas de commun accord. Dans tous les cas, il faut que les outils proposés soient à la convenance des salariés pour qu’ils puissent en tirer les meilleurs avantages.

On parle naturellement d’ordinateurs mais aussi des logiciels afférents. Les équipements périphériques comme les imprimantes sont également concernés, tout comme les matériels de communication tels que les smartphones. Mais le don ne peut pas être constitué uniquement d’équipements isolés comme une imprimante ou un écran.

11. Organiser des pots d’entreprise

Très souvent, les pots en entreprise sont à l’initiative des employés pour célébrer un événement spécial avec les collègues. Ce peut être la naissance d’un enfant, une affection, le départ ou autre. Un pot d’entreprise est un acte de partage totalement humain souvent riche en émotions (joie, amusement, excitation, surprise et parfois même des larmes). Cela apporte un peu de cohésion au sein de l’entreprise.

Pour fidéliser les salariés, en tant qu’employeur ou responsable des ressources humaines, vous pouvez décider d’établir des rendez-vous réguliers sous forme de pots pour célébrer des succès professionnels ou événements importants pour vos salariés. C’est l’occasion de créer des échanges plus informels et de permettre la rencontre entre collaborateurs qui ne se croisent pas régulièrement au bureau.

Des applications comme Swile, se démocratise pour faciliter l’organisation de ce genre d’événements.

12. Proposer des ateliers loisirs en entreprise

Un atelier loisir est une excellente idée pour souder une équipe au sein d’une entreprise, pour améliorer sa cohésion et renforcer le sentiment d’appartenance à l’entreprise. Il est conseillé de proposer des ateliers différents pour satisfaire tous les employés : cuisine, danse, couture, dessins et arts plastiques, sculpture, etc. Vous pouvez même demander leurs avis pour connaître ce qu’ils aiment.

13. Élargir les avantages fournis par son Comité d’entreprise

Depuis 2020, le Comité social et économique (CSE) remplace le Comité d’Entreprise (CE). Pour les entreprises de plus de 50 salariés, il est doté d’un budget proportionnel à la masse salariale de l’entreprise. Grâce à lui, les salariés de l’entreprise peuvent bénéficier d’avantages et réductions (loisirs, chèques vacances, cadeaux de fin d’année, …).

Par accord d’entreprise, il est possible de définir un apport plus important de l’entreprise à son CSE et ainsi offrir plus d’avantages à ces salariés. Ceux-ci peuvent être par exemple une prise en charge de la part des cotisations salariales à la complémentaire santé ou autre avantages, qui, selon les cas sous alors exonérés des cotisations salariales.

CONCLUSION :

Offrir des avantages sociaux aux employés est l’un des moyen de booster d’attractivité de la marque employeur. Il est important de porter à connaissance des candidats ces avantages octroyés, mettant ainsi un avant des gains financiers, matériels ou sociaux à obtenir en rejoignant votre organisation. Le but est de convaincre les candidats et de fidéliser les salariés en faisant sorte qu’ils se sentent valorisés et en leur offrant une bonne qualité de vie professionnelle. Parmi les avantages que vous pouvez proposer aux employés, on peut donc citer :

  • l’émission de BSPC ;
  • les tickets restaurant ;
  • la participation importante aux frais de transport ;
  • l’installation de crèche d’entreprise ;
  • le télétravail ;
  • l’octroi d’un treizième mois de rémunération ;
  • l’abonnement sport et bien-être ;
  • l’abonnement à un streaming musical ;
  • le choix de son matériel de travail ;
  • le don de matériel informatique à la convenance du salarié ;
  • l’organisation de pots d’entreprise ;
  • les ateliers loisir ;
  • un Comité d’Entreprise aux offres compétitives.

La marque employeur joue un rôle moteur dans la réussite d’un processus de recrutement. Les profils les plus convoités prennent toujours le temps de s’assurer qu’une entreprise offre à son personnel une qualité de vie au travail répondant à leurs attentes avant d’accepter un poste. Les avantages sociaux sont justement des arguments efficaces pour améliorer la marque employeur.

En ce qui concerne le recrutement, vous pouvez faire appel à un Hunteed, notre plateforme spécialisée dans le recrutement externalisé.

Hunteed vous offre la possibilité de collaborer avec une grande sélection de cabinets de recrutement qui s’évertueront à simplifier votre processus de recrutement. Bénéficier de forts arguments en faveur de votre marque employeur permettra à ces cabinets de recrutement d’aller sourcer des candidats plus exigeants quant à leur futur employeur, mais dont l’implication n’en sera que plus réciproque.

Demander une démonstration pour découvrir comment travailler avec les meilleurs cabinets de recrutement.

Demander une démo

L'équipe Hunteed

Par L'équipe Hunteed

L’équipe Hunteed, c’est toute une palette d’experts avérés dans leur domaine. La somme de leurs talents ? La maîtrise du digital, la connaissance approfondie du recrutement, de la relation candidat et de l’approche commerciale des entreprises, en passant par la compréhension des enjeux propres aux consultants en recrutement.