Conseils d'expert

Recrutement : sous le capot de l’algorithme d’Hunteed

Par Sylvie Fleury

Inquiétant le grand brassage des données pour recruter ? Tout dépend de ce que l’on en fait. Aujourd’hui, on lève le voile sur l’algorithme de recommandation utilisé sur la plateforme Hunteed pour un recrutement efficace qui ne fait perdre de temps à personne, ni entreprises, ni cabinets de recrutement… et donc au final, ni candidats.

Par Sylvie Fleury, co-fondatrice et dirigeante d’Hunteed.

Quand on lance un recrutement pour dénicher un nouveau collaborateur, c’est comme lorsque l’on fait du shopping. On veut chercher le moins longtemps possible et trouver le meilleur rapport qualité/prix. Face à une entreprise en quête de nouveaux champions, toutes les configurations sont possibles : une poignée de candidats seulement lorsque les compétences sont pénuriques ou des tonnes de CV lorsque le rapport de force est inversé. Détecter parmi les candidatures entrantes qui ferait le mieux le job, ou pister le parfait profil à qui il ne serait pas venu à l’esprit de candidater, est un exercice acrobatique, quelle que soit la palette d’outils sophistiqués à disposition. C’est là que l’algorithme d’Hunteed entre en piste.

 

Faire gagner du temps et raccourcir les délais de recrutement

Lorsqu’une entreprise cherche un profil d’ingénieur, ce serait une perte de temps de faire appel à un consultant en recrutement non aguerri aux métiers techniques. L’inverse est vrai. Inutile pour un cabinet de recrutement de se hasarder dans un périmètre qui n’est pas le sien. Il risque d’investir beaucoup d’énergie en prospection commerciale dès lors que la mission est rémunérée au succès.

 

Plus besoin de chercher, l’information vient à soi

Pour que le recrutement ne ressemble pas à un gigantesque marché à la criée, l’algorithme d’Hunteed présente aux consultants en recrutement les missions les plus à même de l’intéresser. On appelle cela un algorithme de recommandation. La recommandation n’est pas déclenchée par un autre utilisateur, mais par l’analyse et le recoupement de la somme des comportements des utilisateurs de la plateforme. Si un consultant en recrutement a trouvé les bons candidats pour des postes dans le domaine de la logistique, c’est en premier lieu ce type de missions qui lui sera suggéré sur la plateforme Hunteed.

 

Garder la main sur ce que l’on souhaite

Un algorithme de recommandation fonctionne en trois temps : recueillir les habitudes des utilisateurs, modéliser les données pour identifier les corrélations puis paramétrer les règles pour pousser la bonne offre au bon consultant. Ce dernier n’a alors qu’à prendre la main en se disant intéressé, ou pas, par une offre diffusée sur la plateforme Hunteed. L’algorithme intégrera alors cette donnée pour la prochaine fois. Avec ce moteur qui tourne en permanence, il n’est donc pas nécessaire pour le consultant de renseigner ses préférences avec des mots clés : ce sont ses comportements qui lui permettront de bénéficier de suggestions personnalisées et cohérentes avec ses spécialités.

 

Pour l’entreprise qui recrute : l’assurance d’une vraie valeur ajoutée

L’envoi des missions de recrutement aux consultants les plus aguerris sur leur marché assure l’entreprise qui recrute d’une short-list sur mesure. Les consultants sont en prise directe avec les candidats. Ces derniers peuvent être contact avec le consultant à plusieurs occasions dans leur parcours, tant lorsqu’ils sont recrutés, que lorsqu’ils recrutent. Les consultants savent depuis combien de temps les professionnels sont en poste, quelle est leur appétence pour une nouvelle étape de carrière, leur potentiel non exploité dans leur poste actuel, la qualité de leur réseau professionnel… Fort de ce vivier qualifié de profils, proposer une sélection optimale à une entreprise qui utilise la plateforme Hunteed peut se faire en quelques jours. Un consultant n’a aucun intérêt à passer du temps sur un poste pour lequel il n’a personne qui matche dans son carnet d’adresses. En une dizaine de jours, une entreprise peut ainsi recevoir seulement quelques CV, mais ultra-ciblés.

 

Un algorithme ne peut pas tout

Les algorithmes sont capables de calculs toujours plus puissants et massifs pour aller dénicher des informations et les mettre en relation. Certaines données restent cependant peu modélisables et peut-être ne le seront-elles jamais : le classement d’une offre d’emploi rédigée de manière décalée en n’utilisant volontairement aucune expression galvaudée ; l’interprétation d’un pitch ou d’un résumé de candidat laissant paraître ses préférences de manière indirecte ; la richesse d’une trajectoire professionnelle qui a croisé plusieurs univers…

L’algorithme d’Hunteed est un accélérateur. Il intègre les besoins et les attentes des utilisateurs pour faire gagner du temps et épargner de l’énergie, cependant il ne remplace ni ne supprime le rôle de chaque partie prenante. Il se met au service de leurs objectifs.

 

Crédit photo : Pixabay / kwel

Sylvie Fleury

Par Sylvie Fleury

Sylvie navigue depuis 15 ans dans la galaxie du web, dont six années comme directrice générale adjointe Europe du site de rencontres Meetic. En 2014, elle a co-fondé Hunteed pour mettre au service du secteur du recrutement son expertise de la mise en relation via une plate-forme digitale.

x