Tribune

Le digital, nouveau levier d’approche directe ?

Par L'équipe Hunteed

L’approche directe, également appelée chasse de têtes, est une discipline de recrutement très proactive car il s’agit de trouver un profil spécifique et de parvenir à entrer en contact avec lui. Cette personne doit correspondre à un besoin de recrutement précis, si bien que cette perle rare est bien souvent déjà en poste. L’approche directe est donc un travail de longue haleine et de minage pour un recruteur. Grand bien lui fasse, avec internet, les moyens et les méthodes ont évolués, ce qui facilite le recours à l’approche directe.

Approche directe : Contacter plus facilement les candidats potentiels

L’approche directe ou chasse de têtes est une pratique majoritairement employée pour le recrutement de profils d’experts et de dirigeants, mais s’étend plus largement aux profils cadres ou à des postes très spécifiques. Elle suppose d’aller chercher des personnes qui ne sont pas nécessairement à la recherche d’emploi ou qui ne sont pas à l’écoute du marché et de les convaincre qu’une opportunité est mieux ailleurs. Pour ne pas s’éparpiller et perdre du temps il est donc indispensable d’être précis dans ses recherches et ne pas s’attarder sur tous les profils.

C’est là que le digital apporte une réelle plus-value. Alors qu’originellement un chasseur de têtes professionnel parcourait organigrammes et annuaires pour identifier ses cibles ou reprenait contact avec des candidats qu’il avait déjà eu l’occasion d’accompagner dans leurs carrières, le digital lui ouvre un plus grand panel d’opportunités.

L’activation de ses réseaux est le point de départ de l’approche directe sur internet. En premier lieu, Linkedin apparaît naturellement comme une référence pour beaucoup de chasseurs de têtes. Le réseau social de plus de 500 millions de professionnels offre la possibilité d’effectuer des recherches par mots-clés, écoles, universités, entreprises ou groupes d’intérêts. Être capable de faire une bonne recherche sur Linkedin (gestion des filtres, utilisation des opérateurs booléens) est donc indispensable. Une fois les personnes identifiées, elles peuvent être directement approchées via le service. Pour un usage plus approfondi, l’offre Premium du réseau sera plus que conseillée.

Délimiter son terrain

Le digital offre une ouverture telle qu’il peut vite s’avérer difficile d’orienter pertinemment sa recherche. Pour faire du digital un véritable levier et pour trouver la perle rare au milieu d’une multitude de profils de professionnels, il est nécessaire de baliser son champ de recherche. Ainsi le chasseur de têtes pourra lister et hiérarchiser les entreprises au sein desquelles il aura des chances de trouver son candidat idéal. Il peut s’agir notamment de sociétés concurrentes dans lesquels des profils en poste peuvent être « débauchés ». Ce ciblage est déterminant pour la suite du processus de recrutement ; un mauvais ciblage entraînera inéluctablement soit une grande perte de temps, soit une sélection de candidats inadaptés.

Comment trouver le profil intéressant

La recherche sur internet fonctionne avant tout par mots clefs et il en va de même pour l’approche directe. Dès lors que les entreprises cibles ont été repérées, il s’agit d’identifier en leur sein les bons profils, avec les compétences adéquates et un niveau hiérarchique au moins équivalent. Pour cela, il ne suffit pas d’utiliser un terme générique mais bien de multiplier des termes précis en se mettant à la place du candidat. Comment se serait-il défini sur Linkedin ? Plusieurs termes peuvent être employés pour définir plus ou moins les mêmes postes. Par exemple, un directeur financier pourrait très bien ne faire mention que de l’acronyme DAF sur son profil ou bien se définir comme “Financial Director” ou encore “Finance Manager” voire même “CFO” pour Chief Financial Officer. Les appellations anglophones permettent de donner une ouverture internationale à certains profils et il indispensable pour chasseur de têtes de considérer ces éventualités. Le recruteur sur internet sera donc amené à faire appel aux expressions booléennes et autres techniques d’optimisation de recherches.

Approche directe par mail

Souvent il n’est pas évident d’obtenir directement le numéro de téléphone d’une personne, le mailing constitue donc généralement le premier point de contact entre un chasseur de têtes et un candidat. Cette approche peut également se faire via la messagerie intégrée de Linkedin. L’approche par mail permet de formuler un besoin et de le personnaliser afin que le candidat n’ait pas l’impression d’être une cible parmi d’autres. En tant que première approche, le mail doit donc être travaillé pour viser juste et inciter à la réponse. Pour cela, le CV du candidat sera d’une grande aide pour rebondir sur ses expériences et sa formation afin de lui proposer le poste le plus pertinent.

Les réseaux d’Alumni

Le digital permet également de faire jouer son propre réseau ou d’activer des réseaux d’Alumni.

Un recruteur qui a fréquenté une école dotée d’un Alumni peut aisément profiter de son accès privilégié aux plateformes souvent développées pour réunir actuels et anciens élèves, pour trouver de potentiels candidats pour ses clients.

Plus général encore, Linkedin, l’incontournable outil du recruteur, propose d’un côté des recherches par universités fréquentées, et de l’autre des pages Écoles permettant d’accéder aux anciens élèves, en utilisant filtres et moteur de recherche.

La recherche dormante

Pour finir, grâce au digital, le chasseur de têtes peut mettre en place plusieurs techniques plus passives pour alimenter son approche directe. Plus précisément, il peut s’inscrire à des newsletters, consulter des revues en ligne ou des pure players spécialisés dans son domaine de recrutement afin de glaner les noms de potentiels profils intéressants. Ainsi, le chasseur de têtes peut se constituer une base qualifiée de profils intéressants sans être en recherche active permanente. L’approche directe est en quelque sorte un savant mélange entre fouille active et veille attentive.

L'équipe Hunteed

Par L'équipe Hunteed

L’équipe Hunteed, c’est toute une palette d’experts avérés dans leur domaine. La somme de leurs talents ? La maîtrise du digital, la connaissance approfondie du recrutement, de la relation candidat et de l’approche commerciale des entreprises, en passant par la compréhension des enjeux propres aux consultants en recrutement.